« La réutilisation des eaux usées pour récupérer des nutriments ou de l’énergie devient une stratégie centrale, tout comme la “potabilisation” de la mer. Seulement 2,5 % de l’eau de la planète est douce, un chiffre qui tend à être réduit par l’effet du réchauffement climatique sur les glaciers et les icebergs.  »

Données sur la consommation et la conservation de l’eau à lire à la source: https://sympa-sympa.com/creacion-developpements/la-premiere-centrale-solaire-installee-au-kenya-transforme-leau-de-mer-en-eau-potable-et-promet-detre-la-reponse-au-manque-deau-dans-le-monde-800760