Le titre fait rigoler. Comment cela se pourrait-il? Tant de gens ont des commerces en ligne ou travaille avec internet.

Mais, pourtant, il provient d’un extrait d’un rapport sérieux, « Rebooting the IT Revolution » (lien plus bas), qui a été subventionné par la National Science Foundation du gouvernement des États-Unis…

On oublie souvent que l’informatique, internet, les télécommunications sans-fil, les communications filaires et l’internet des choses, ce n’est pas la même chose. Il y a 10 ans nous pouvions très facilement tout faire sans internet ni téléphone portable. L’internet est un merveilleux outil entre les mains de personnes vertueuses ou une arme redoutable entres les mains de criminels . Doit-il tout dévorer? Doit-il être plus important que la vie? Ou peut-il être utilisé sobrement avec intelligence? Pourquoi internet serait-il sans foi ni loi à nous mener par le bout du nez quand tous les pays du monde ont des lois?

Aussi, on oublie que les centrales électriques ont une capacité de production. Ce qui veut dire qu’il y a aussi une limite à cette production sinon on n’en construirait pas sans arrêt, et on ne polluerait pas tant.

Pour ceux intéressés par la 5G spécifiquement, de nouvelles informations viennent de sortir. Allez aux liens complètement en bas de page.

[…]

Les objets connectés (smartphones, GPS, tablettes, montres connectées…) ont envahi notre quotidien. De 500 millions en 2003, leur nombre dépassait les 11 milliards dans le monde en 2017 et aujourd’hui en 2019 c’est plus de 28 milliards.

Apparemment, il y a trop d’ordinateurs. Cela pourrait ne pas surprendre ceux qui sont témoins des compétences sociales chancelantes de la génération du millénaire accro à Facebook et à Pokemon Go. Cependant, laissant cela de côté, dans ce cas, ce dont nous parlons est peut-être encore plus préoccupant.

Selon un rapport, d’ici 2040, les ordinateurs du monde pourraient avoir besoin de plus d’électricité que ce que la production mondiale peut fournir. C’est à moins que des améliorations radicales soient apportées à la production ou à l’efficacité informatique.

Cette prédiction alarmante est conforme à un rapport publié l’année dernière (2016) par la Semiconductor Industry Association et la Semiconductor Research Corporation intitulé Reboot the IT Revolution: un appel à l’action.

Et le rapport est en effet un appel à l’action, soulignant la crainte que, à moins que quelqu’un ne crée une méthode pour augmenter l’efficacité de la transition et réduire les pertes thermiques, il arrivera un temps où les processeurs denses consommeront tout simplement trop de puissance pour fonctionner correctement.

Voici un extrait de la synthèse du rapport: «Dans le passé, les données [étaient] générées et communiquées principalement entre systèmes informatiques, même si leur taille diminuait. À l’avenir, les systèmes de production de données impliqueront de plus en plus de petits capteurs et actionneurs de faible puissance intégrés au monde physique – un réseau de systèmes cyber-physiques, également appelé Internet of Things. »

Les chiffres présentés dans le rapport montrent que ces futures technologies de l’information et de la communication devraient générer d’énormes quantités de données, qui dépasseront de loin les flux de données actuels avec une demande de mémoire globale estimée à plus de 3 × 1024 bits d’ici 2040.

L’Association de l’industrie des semi-conducteurs (SIA) est le porte-parole de l’industrie américaine des semi-conducteurs, l’une des principales industries d’exportation des États-Unis et un moteur essentiel de la force économique, de la sécurité nationale et de la compétitivité mondiale de l’Amérique.

Aux États-Unis, l’industrie des semi-conducteurs emploie directement près d’un quart de million de personnes, ce qui a contribué à un chiffre d’affaires de 173 milliards de dollars.

Le rapport de l’Association de septembre 2015 met en lumière un défi de taille qui risque d’être énorme vers le milieu du 21e siècle; trouver et générer plus de puissance pour faire face à notre besoin croissant en ordinateurs dans notre société.[…]

[…]Le rapport a également estimé que la masse totale de plaquettes de silicium requise pour une mémoire flash finalement mise à l’échelle dépasserait l’offre totale de silicium disponible.

Selon la Semiconductor Industry Association, le fossé se creuse de plus en plus entre les besoins mondiaux en matière de stockage d’informations technologiques et les capacités de communication.

Par exemple, en 2014, il aurait été possible de transmettre toutes les données stockées dans le monde en moins d’un an. En 2040, cela devrait prendre au moins 20 ans.[…]

Extraits source:

http://www.themanufacturer.com/articles/by-2040-there-may-not-be-enough-power-for-all-our-computers

Le rapport « Rebooting the IT Revolution » report:

Cliquer pour accéder à rebooting-the-it-revolution.pdf

https://www.src.org/newsroom/rebooting-the-it-revolution.pdf

Source des deux captures d’écran ci-haut: https://www.nsf.gov/news/news_summ.jsp?cntn_id=136126

Cliquer pour accéder à RITR-WEB-version-FINAL.pdf

L’accès à Internet ne tient qu’à un fil pour des centaines de millions:

« Selon Nicole Starosielski, auteur du réseau sous-marin et professeur agrégé à NYU, les satellites sont une sauvegarde acceptable, mais ne se comparent pas à la vitesse et à la bande passante offertes par les câbles à fibre optique.

«Les satellites sont une option viable en complément du réseau actuel – atteignant les zones que les câbles ne peuvent pas atteindre et fournissant une redondance à certains endroits. Mais ils ne remplacent pas le réseau câblé », a-t-elle expliqué par e-mail.

En d’autres termes, les satellites à faible bande passante seraient rapidement submergés si une nation entière tentait de se connecter en même temps, les rendant effectivement inutiles en l’absence du système de câble. »

Source:

https://www.techradar.com/news/internet-access-hangs-by-a-thread-for-hundreds-of-millions

Le cloud commence avec le charbon:

Big data, les grands réseaux, les grandes infrastructures, et une vue d’ensemble de l’électricité utilisée par l’écosystème numérique mondial

Cliquer pour accéder à Cloud_Begins_With_Coal.pdf

« Avec la 5G, la consommation d’énergie va exploser » – levif.be – 05/08/2019:

https://ogre.home.blog/2019/08/23/ieee-les-stations-de-base-5g-devraient-utiliser-environ-3x-autant-de-puissance-que-les-stations-de-base-4g-et-plus-sont-necessaires-pour-couvrir-la-meme-zone-ce-nest-pas-ecologique

Le mirage de l’ordinateur quantique?

L’informatique quantique pourra-t-elle être au rendez-vous?

https://ogre.home.blog/2019/11/02/de-combien-delectricite-linformatique-quantique-aura-t-elle-besoin

Et le flou numérique, cet objet qui n’en est pas un comme la musique numérique qui ne vous appartient pas vraiment. L’acteur Bruce Willis fut surpris d’apprendre qu’il ne peut pas léguer en héritage à ses enfants sa collection de musique numérique:

https://journals.openedition.org/terminal/1130

Pour en savoir plus sur la vraie pollution par les ogres technologiques visitez:

https://ogre.home.blog

En 2011 plusieurs prévoyaient 50 milliards d’objets connectés pour 2020…

En 2017 c’était plus de 11 milliards. En 2019 ce serait plus de 28 milliards et certains prévoient 75 milliards d’objets connectés pour 2025 (voir 2 images ci-dessous… regardez bien l’info concernant les 20 maisons « connectées ») :

https://ciscodatacenter.files.wordpress.com/2011/07/internet_of_things_infographic_3final1.jpg et ici https://newsroom.cisco.com/press-release-content?type=webcontent&articleId=438164
https://ipropertymanagement.com/iot-statistics

Que se passerait-il si, demain, le monde était soudainement paralysé par une pénurie d’essence, d’électricité ou de nourriture?

« L’Effondrement », nouvelle série de Canal+, embarque le téléspectateur dans ces moments d’urgence à travers des épisodes réalisés en plan-séquence et de manière éco-responsable:

https://www.france24.com/fr/20191109-l-effondrement-une-s%C3%A9rie-d-anticipation-sur-canal-plus-raconte-le-jour-d-après

BBC Future – What would happen in an apocalyptic blackout?

https://www.bbc.com/future/article/20191023-what-would-happen-in-an-apocalyptic-blackout

La France ses déchets nucléaires à ciel ouvert près des populations!!! Tout cela pour sauver l’internet des choses? À VOIR:

5G https://ogre.home.blog/2020/01/02/changements-climatiques-et-5g

La fibre optique est la plus écologique en consommant 10 fois moins d’électricité que la 4G

La 5G-6G et l’internet des choses étant dépendants des infrastructures et bandes de fréquences précédentes il est important de savoir combien d’électricité dévore la 4G actuelle sachant que non seulement la population va augmenter mais le nombre d’objets commectés aussi:

https://ogre.home.blog/2020/01/12/la-fibre-optique-est-la-plus-ecologique-en-consommant-10-fois-moins-delectricite-que-la-4g