Comment votre « dépôt du matin » peut produire du carburant qui se transforme en eau après usage:

2019

https://www.sciencedaily.com/releases/2019/05/190501114611.htm

https://cen.acs.org/energy/hydrogen-power/Turning-organic-waste-hydrogen/97/i14

https://www.intechopen.com/online-first/the-possible-role-of-large-scale-sewage-plants-in-local-transport

2018

http://www.goodnewsnetwork.org/purple-bacteria-turns-sewage-waste-into-clean-hydrogen-energy

2016

https://www.latimes.com/world/asia/la-fg-japan-hydrogen-cars-sewage-snap-story.html

https://qz.com/785654/toyota-is-using-sewage-sludge-to-power-its-new-electric-car

2014

https://www.scientificamerican.com/article/sewage-could-provide-fuel-of-the-future

Plusieurs écologiste s’argumentent, hydrogène ou électricité, concernant les moyens de transports écologiques. En fait personne encore n’a réellement calculé tout, mais vraiment tout ce qu’implique, de la production à la vraie fin de vie après recylage (si nécessaire) de ces 2 technologies. Parce que la meilleure recette souvent est celle qui nécessite le moins d’ingrédients et qui fait le moins de déchets. Aucune étude n’a vraiment tout calculé.

Mais une chose est certaine, l’hydrogène serait la grande gagnante pour le transport aérien. Pour les avions le poids des batteries électriques sont un obstacle que l’hydrogène produite de manière écolo pourrait franchir… Contrairement aux voitures nous sommes encore loin de voyager dans des avions à hydrogène mais les voitures sont déjà là. Suffit de pouvoir fabriquer l’hydrogène le plus près possible des clients et de manière verte.

Le fait de ne pas pouvoir faire cela partout place l’hydrogène au second rang derrière la voiture électrique. Mais on évite toujours de nous dire que la majorité de l’électricité produite en ce moment sur la planète est de sources polluantes. On évite aussi de nous dire le coût environnemental réel des batteries électriques… On évite toujours de nous dire si on les recycle, combien sont recyclées, comment on les recycle, et quel impact cela a sur l’environnement et la santé.

Extraire des métaux lourds et terres rares… on les appelle rares pas pour rien, et bien tout ça pollue. Les recycler ça pollue aussi. Il faut les transporter en vehicules pour les recycler, que des employés se rendent à l’usine en vehicule pour aller les recycler et doivent être exposés à des matières toxiques à longueur de journées de travail. Il faut décontaminer ou éviter la contamination de A à Z… Tout cela prend de l’énergie.

Beaucoup de pays ne respectent pas les normes environnementales quand ils extraient des métaux lourds et terres rares. Beaucoup de pays ne recyclent pas non plus les batteries lithium-ion qui contiennent ces produits toxiques.

Les centres de données doivent utiliser des génératrices pour être disponibles 24h sur 24, 365 jours par année. Certains font leur énergie verte. Bravo. Mais la plupart non. Et pourtant il y a plus de portables qu’il y a d’humains sur Terre. La plus grande centrale solaire de Chine doit stocker son énergie dans des batteries grosses comme un conteneur et autant de conteneurs que la taille d’un terrain de football ou plus.

L’hydrogène c’est pas une techologie stupide… Juste à penser au monopole de la Chine des batteries lithium-ion polluantes et toxiques que nous pourrions éviter…

Il faut aussi de l’hydrogène. Il est faux de dire que la voiture électrique nous permet de nous mettre à l’abris d’un monopole énergétique. Elle aide grandement, mais ses batteries sont très polluantes et sont un risque d’incendies très toxiques aussi quand une batterie prend feu. Pour ne pas être affecté par les monopoles il faudrait être une personne totalement autosuffisante ce qui n’existe pas de nos jours.

Il faut toujours penser que l’objet dont on se sert va finir aux poubelles et contaminer l’environnement ou sera en partie recyclé par plusieurs personnes qui risquent d’être contaminées et rendues malades par leur travail. Tout cela pour donner une ou 2 vies de plus aux matériaux recyclés. Réutiliser les matières recyclées ne les rendra jamais moins toxiques. Si les divers joueurs tiennent leurs promesses les batteries de voitures électriques auront une 2e vie d’un autre 10 ans environ, climatisant des bouteilles de Cola dans les dépanneurs ou rechargeant des véhicules dans des postes de recharge de VE: https://www.bloomberg.com/news/features/2018-06-27/where-3-million-electric-vehicle-batteries-will-go-when-they-retire

Les procédés pour extraire le lithium et autres ressources minières sont loin d’être des champions au niveau écologique…

Les journaux du monde sont remplis de cas scandaleux et inquiétants. Voici dans un article de la revue internet Wired qui en dit long sur l’envers de la médaille sur ces procédés et exploitations: https://www.wired.co.uk/article/lithium-batteries-environment-impact

Si on peut éviter de faire des déchets toxiques, parce que même le recyclage va polluer, alors ne mettons pas tous nos oeufs dans le même panier et allons aussi rapidement dans la production d’hydrogène propre.