https://pages.rts.ch/emissions/36-9/11552660-dis-moi-ou-tu-vis-et-je-te-dirai-comment-tu-vas.html?anchor=11660370#timeline-anchor-integral-11589346

« La société Cryo-Save, active dans la conservation de cellules souches issues de sang de cordon ombilical, est désormais en liquidation. Cette dernière a vendu une partie de ses actifs à une société d’investissement basée à Dubaï, qui assure vouloir rapatrier tous les échantillons en Suisse. Du côté des clients, l’heure est toujours aux questions »

Source de l’extrait:

https://www.letemps.ch/sciences/faillite-societe-cryosave-cellules-souches-discorde

https://en.wikipedia.org/wiki/Cryo-Save

The Regional Court in Warsaw, XVI Commercial Division, in the panel composed of: Presiding Judge – SSO Jan Wawrowski

Source: https://cryosave.com/notice-to-cryosave-parents-regarding-the-polish-courts-decision.html

La course aux remèdes: une étude québécoise va bon train

par JEAN-LUC LAVALLÉE, publié le Samedi, 18 avril 2020 pour le Journal de Montréal

extrait:

[…] Des cellules souches de placenta utilisées en Israël 

Six patients atteints de la COVID-19, souffrant d’insuffisance respiratoire aiguë, ont survécu en Israël après avoir reçu un traitement à base de cellules souches provenant de placentas, a rapporté récemment le Jerusalem Post. Le traitement, développé par la société israélienne Pluristem, a été administré dans le cadre d’un « programme d’usage compassionnel ». Les patients étaient dans un état critique et à « haut risque de mortalité », mais cette ultime tentative inusitée pour les sauver a fonctionné. « Un taux de survie de 100 % », titrait la publication en début de semaine. Pluristem affirme que les cellules PLX administrées aux patients sont des cellules allogéniques mésenchymateuses qui ont des propriétés immunomodulatrices. Elles peuvent ainsi « empêcher ou inverser la suractivation dangereuse du système immunitaire » et « réduire la gravité de la pneumonie classique et de la pneumonie au COVID-19 ».  […]

Source: https://www.journaldemontreal.com/2020/04/18/la-course-aux-remedes-une-etude-quebecoise-va-bon-train